Nouveau fournisseur d’huiles essentielles!

LES HUILES ESSENTIELLES DE BOEMIA:

  • Les huiles essentielles exercent leurs bienfaits sur notre santé, au niveau interne comme en externe. Mais leur pouvoir ne s’arrête pas là… leur action au niveau énergétiquevibratoire, nous permet de nous sentir mieux sur un plan émotionnel, grâce à la voie de l’olfaction.

    Pour réunir toutes ces qualités dans un flacon, il faut faire du métier de producteur-distillateur un art et bien sur une passion.

    C’est ce qui a résonné en nous lorsque nous avons découvert la philosophie et les produits de Julien Martre, de Boèmia.

    Producteur engagé, il distille des huiles essentielles 100% Bio pour une aromathérapie de très haute qualité : éthique, subtile et authentique.

 

  • Boèmia est installé au coeur des montagnes Alaric, centre de l’Occitanie et du département de l’Aude.

    Julien Martre cultive des espèces adaptées à son territoire, et sélectionne des essences exotiques pour compléter son offre,  en les sélectionnant rigoureusement, et dans le respect du travail des producteurs.

 

  • Les cueillettes sauvages représentent une part prépondérante de son activité.

    Les plantes sont cueillies à leur stade de développement optimal en composant avec la météo et les phases lunaires.
    Elles sont taillées à l’aide d’une faucille ou d’un sécateur, en conscience, dans un geste aussi doux que précis.
    Les plantes tirent parti de cette taille et repoussent l’année suivante plus fortes.

    Toutes ces plantes sont cueillies sur des sites reculés et préservés de toute source de pollution. Elles sont donc intégralement labellisées Agriculture Biologique.

 

  • Pour les plantes cultivées, toujours en agriculture biologique, le travail du sol se limite à un léger binage et les récoltes se font exclusivement à la main pour respecter la plante au maximum lors de cette opération délicate et cruciale pour la qualité finale des produits.

 

LA DISTILLATION:

  • La distillation est un art mystérieux. Un échange alchimique s’opère entre la plante, le métal, l’eau, le feu et le distillateur.

    Chaque distillateur a ses secrets de fabrication, mais on peut identifier quelques grands principes comme le respect du temps de distillation, en fonction de chaque plante, le bon tassage des plantes dans l’alambic, de manière traditionnelle au pied, le maintien d’une basse pression au cours du processus, et les matériaux utilisés.

    L’alambic en cuivre permet de restituer des arômes et des parfums proches de ceux de la plante, avec une rondeur bien particulière.
    Un repos d’un mois de chaque huile essentielle fraichement distillée est respecté.

    C’est ainsi que le pouvoir vibratoire de la plante se retrouve dans votre flacon.

 

  • Ce sont les « plantes aromatiques » qui nous offrent leurs huiles essentielles. Ces molécules sont au départ un moyen de protection pour la plante elle-même.

    Sachons mesurer le cadeau que cela représente, et les utiliser avec respect et juste mesure.

 

  • EN PRATIQUE: La vapeur d’eau passe à travers les plantes dans l’alambic. Ce procédé fait éclater les poches contenant les huiles essentielles.
    Ainsi les molécules aromatiques et leurs principes actifs sont entrainés par la vapeur d’eau.

    Plus loin sur leur chemin, au contact des parois froides d’un serpentin, le tout va se condenser et donner un mélange d’hydrolat et d’huile essentielle.

    Ces deux phases vont alors se séparer, et l’huile essentielle va surnager, d’où son nom d’ « huile ». La phase aqueuse, l’hydrolat (ou eau florale) sera en dessous.

 

  • L’alambic en cuivre: 

    Le cuivre est un matériau traditionnel de la distillation artisanale d’huiles essentielles. Il est utilisé depuis des siècles.

    Contrairement à l’inox, le cuivre n’est pas neutre: un échange se fait entre le cuivre et la plante distillée. Son huile essentielle sera alors plus chaude, ronde, communicative qu’à la sortie d’un alambic en inox. Elle offrira un parfum plus intense.
    Les parfumeurs le savent bien, et utilisent ce matériau eux aussi.

 

LE SAVIEZ VOUS?

  • Pour les agrumes, on ne parle normalement pas d’huiles essentielles mais d’essences.
    En effet on ne les distille pas, on procède par pression mécanique à froid des zestes pour faire éclater les poches à essences.

    On appelle cela l’extraction mécanique.

 

  • Retrouvez cette magie alchimique en flacons à l’herboristerie progressivement…

    Pour l’instant, quelques références sont disponibles, comme la Lavande officinale, l’Eucalyptus citronné ou le Cèdre de l’Atlas. Progressivement, une grande partie de notre gamme proviendra de Boèmia pour notre plus grand plaisir.

    Les petits producteurs ont besoin de nous, de vous, de reconnaissance de leur travail et de leurs savoir faire ancestraux.

    Soutenons ces beaux produits aux qualités exceptionnelles, la Terre et notre corps nous en remercieront…

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vers le haut